VISITA AO CASTELO DE ANGERS

domingo, 25 de novembro de 2012

Em 2007, o autor e a sua esposa programaram visitar o Vale do Loire. As primeiras cidades pesquisadas na Internet foram Angers e Azay-le-Rideau.


Entusiasmaram-se com o Castelo de Angers e a célebre Tapeçaria do Apocalipse, absolutamente desconhecida pelos seus colegas da Aliança Francesa do Rio de Janeiro. O guia Michelin recomendava a visita com três estrelas.

O casal ficou maravilhado com a monumentalidade da tapeçaria em exibição permanente numa Galeria especial do Castelo com seu visual espetacular e uma conservação impecável para uma obra de arte tecida por ateliers parisienses em 1382! (Clicar na vinheta Tapeçaria do blog)


O autor ficou intrigado com a falta de algumas cenas do Apocalipse, que se perderam no tempo, uma, em especial, a cena de “A Besta enjaulada por Mil Anos”. Sua mulher o estimulou a escrever uma crônica sobre a estonteante beleza e a complexa simbologia da tapeçaria.


Na segunda visita, em fevereiro de 2008, o autor tinha em mãos um esboço de 50 páginas de um romance que foram traduzidas para o Curador do Castelo. Foi realizada uma visita guiada aos cuidados da historiadora Maria-Louise Triollet, que detalhou minuciosamente cada cena do Apocalipse, tanto do ponto de vista histórico como bíblico.


No dia 26 de outubro de 2012 se reuniu com a nova Curadora do Castelo, a Sra. Patrícia Corbett, a Sra. Catherine Leroy e a historiadora Marie-Louise Triollet, esta presente à reunião, apesar de ainda estar convalescente de delicada cirurgia.


Interessadas em conhecer o enredo do romance A BESTA DOS MIL ANOS editado em português, o autor explicou a trama com ênfase nas últimas cenas de ação que se desenrolam no Castelo. Após a reunião, o casal visitou a Galeria e se emocionou novamente com a belíssima Tapeçaria  de 105 m de comprimento por 4,5m de altura.

Recordaram a memorável visita em 2008, em que ouviram no silêncio a semi-escuridão da galeria, uma voz tranquila, cheia de sábios ensinamentos. Viram anjos sorridentes da Tapeçaria nos seus refúgios celestiais  cumprimentarem a renomada guia e sussurrarem confidências e segredos ocultos na raiz dos fios encantados da Revelação.


Testemunharam como a guia, na sua doce maturidade, decifrou o idioma misterioso e secular e retribuiu os sorrisos musicais com que foi recebida. Agora, no silêncio religioso da Galeria, restou-lhes agradecer o privilégio de ter podido penetrar na alma da Tapeçaria e render as mais merecidas e afetuosas homenagens ao saber da historiadora Marie–Louise Triollet.

Quanto à cidade angevina, o casal compartilha do mesmo sentimento de bem-estar da escritora  Bénedicte Fillon Braguet: Angers é uma fortaleza, um refúgio onde os inimigos não entram, mas onde os hóspedes amigos encontram uma acolhedora estadia.


QUANTO MAIS LEITORES DO ROMANCE, MAIS VISITAS DE TURISTAS BRASILEIROS NO MAGNFICO CASTELO DE ANGERS…




 TRADUÇÃO




VISITE AU CHÂTEAU D’ANGERSEn 2007, l’auteur et sa femme ont programmé de visiter le Pays de la Loire. Les premières villes découvertes à l’Internet furent Angers e Azay-le-Rideau. Ils sont enthousiasmés par les photos du Château d'Angers et la célèbre Tapisserie de l’Apocalypse, absolument méconnus par les collègues de l’ Alliance Française. Le guide Michelin recommande la visite avec trois étoiles.

Le couple c’est émerveillé avec monumentalité de la tapisserie en permanente exposition dans une Galerie spéciale du Château  avec son spectaculaire visuel et une préservation impeccable pour une œuvre d'art tissée par des ateliers parisiens en 1382! (Cliquer  la vignette Tapisserie du blog pour en savoir plus)

L’auteur fut intrigué par l'absence de certaines scènes, perdus dans le temps, en particulier, une,  la scène de la "Bête mis en cage par mille ans." Sa femme l'a encouragé à écrire. Une chronique sur la beauté à couper le souffle et le symbolisme de la tapisserie.

Lors de la deuxième visite, en février de 2008, l'auteur avait préparé un scénario de 50 pages d’un roman qui furent traduites pour l’Administrateur du Château.Une visite guidée est réalisée en charge de l'historienne Mme. Marie-Louise Triollet. Elle leur détaille minutieusement avec son point de vue biblique et historique chaque scène de l'Apocalypse.

Á la troisième visite, le 26 Octobre 2012, l’auteur et sa femme ont été reçus par le nouveau Administrateur du Château, Mme. Patricia Corbett, par Mme. Catherine Leroy et par Mme. Marie-Louise Triollet, présente à la réunion, en dépit d’être convalescent d'une délicate chirurgie.

Intéressés à connaître la trame du roman A BESTA DOS MIL ANOS, publié en portugais, l'auteur a expliqué toute la trame, notamment les dernières scènes d'action, qui se déroulent dans le Château. Après la réunion, ils ont visité la Galerie et se sont réjouit de l’émotion de revoir la Tapisserie de 105 m de long sur 4,5 m de haut.

Se souvenant de la mémorable visite de 2008, où ils ont entendu dans le silence de la semi obscurité de la Galerie, une voix calme, plein de sages enseignements. Ils ont vu des anges sourirent de leurs cachettes célestielles et saluer la renommée guide et puis lui murmurer des confidences et des secrets bien gardés dans la racine des fils enchantés de la Révélation.

Ils ont témoignés comment le guide, dans sa douce maturité, a déchiffré ce langage mystérieux et séculaire et était reconnaissante des sourires musicaux reçus. Maintenant, dans le silence religieux de la Galerie, il ne reste au couple que de remercier d'avoir eu le privilège de pénétrer dans l’âme de la Tapisserie et de rendre les hommages les plus affectueux et les plus méritées au savoir de l’historienne Marie–Louise Triollet.

Sur la ville angevine, l’auteur et sa femme partagent du sentiment de bien-être du écrivain Bénedicte Fillon Braguet: Angers est une forteresse, un refuge où les ennemis n’entrent pas,  mais où les hôtes amis trouvent un gîte accueillant. 

PLUS DE LECTEURS DU ROMAN, PLUS DE VISITES DE TOURISTES
BRÉSILIENS AU MAGNIFIQUE CHÂTEAU D’ANGERS…

0 comentários:

Dúvidas, críticas, sugestões? Poste aqui!