Dedicatória

Não é fácil escrever. “É duro feito quebrar rochas”, já nos disse Clarice Lispector em seu último romance, “A Hora da Estrela”. Se do autor exige-se paciência, persistência, dedicação integral e, claro, doses homéricas de criatividade, também de quem acompanha a vida do escritor são exigidos os predicados de compreensão, companheirismo nas angústias e nas alegrias e – por que não? – amor. É pensando em tudo isso que seria injusto da minha parte não agradecer com amor a Solange Maria, minha mulher, que foi a grande inspiradora para a concretização do meu novo livro. Ela foi a minha “musa audaz”, no dizer do poeta Castro Alves, aquela que, desde a viagem a Angers, me estimulou a escrever meu novo romance. Nesse mergulho fundo na pesquisa de todas as religiões, filosofias e ciências esotéricas (caso da astrologia) envolvidas com a trama – pesquisa que tomou dois anos de trabalho -- e na escrita apurada a que me consagrei, ela acumulou, graças à bagagem literária que possui, leitora apaixonada de “Ulisses”, de Joyce, os papéis de crítica e revisora implacável. E acredito que nenhum detalhe tenha passado despercebido por seu crivo. Não fosse por ela, o texto estaria bem menos interessante para você, leitor.
__________________________________________________________

DEDICACE 
Ecrire n’est pas facile.
Un des plus remarquable écrivain brésilien, Clarice Lispector,  nous avait déjà dit dans son dernier roman "L'Heure de l’Étoile" que «c’est aussi dur que de mettre en morceaux des cailloux ».                            
Si de l'auteur ont exige de la patience, de la persévérance, du dévouement et, bien sûr, des homériques doses de créativité, également de celle qui suit la vie de l'écrivain ont exige des prédicats de compréhension et de compagnonnage dans les joies et les angoisses et - pourquoi pas? de l’amour. En pensant à tout cela, il serait injuste de ma part de ne pas remercier avec amour à Solange Maria, ma femme, qui a été une grande inspiration pour la réalisation de mon nouveau livre. Elle a été  «ma muse audacieuse », selon les mots du poète Castro Alves, celle qui, depuis mon voyage à Angers, m'a tout le temps encouragé à écrire mon nouveau roman. Dans la profonde plongée faite dans le domaine des recherches de toutes les religions, les philosophies et les sciences ésotériques (l'astrologie), tous liés au scénario du roman - recherches qui ont consommés deux ans de travail - et même dans l'écriture plus épuré à laquelle je me suis dévouée, elle a su accumulé, grâce a son bagage littéraire, lectrice passionné de "Ulysse", de Joyce, le rôle de critique et de réviseur implacable. Et je crois qu'aucun détail n'a été négligé par son filtre de la pensée. Sans elle, le texte serait beaucoup moins intéressant pour vous, cher lecteur.
Traduction de l'auteur

Read more...